INFO ONES: La refonte des diplômes validée par la CPC.

La refonte des formations a été validée par 24 voix lors de la Commission professionnelle consultative (CPC) du travail social et de l’intervention sociale qui s’est réunie, ce 15 décembre 2014.

Ce projet a donné lieu à de vives protestations de la part des professionnels de terrains, étudiants et formateurs du secteur social et médico-social.

L’ONES s’est associée aux collectifs, organisations professionnelles et syndicats (Aformeje, l’ANAS, Avenir Educs, collectifs étudiants, centres de formation, syndicats, associations du secteur) autour de la journée de mobilisation du 12 Décembre 2014,

Pour l’ONES, comme nous l’avions précédemment annoncé, cette refonte des formations des métiers d’éducateur spécialisé, d’assistant de service social, de conseillère en économie sociale et familiale et d’éducateur de jeunes enfants, dans la perspective d’un diplôme unique de travailleur social  programme :

  • La fin d’une pratique de terrain qualifiée, les métiers concernés étant placés en dehors de  la relation d’aide directe aux personnes dans l’organisation fonctionnelle des établissements et services,
  • L’installation durable d’une déqualification des personnels au contact des publics et par conséquent une perte de chance pour les usagers, c’est-à-dire la disparition progressive de la probabilité de voir la situation sociale, éducative, familiale, de santé,  s’améliorer,
  • Un surcoût pour le système social et médico-social dans son ensemble,
  • Le développement sans précédent du chômage pour les métiers concernés par effet de limitation des postes disponibles.

Une décision prise sans concertation des professionnels de terrain et représentants des étudiants des filières concernés.

Pour rappel, aucun représentant des travailleurs sociaux ni étudiants en travail social ne siège à la CPC. La refonte du travail social aurait certainement du s’intéresser à la représentation dans ce type d’instance des personnels concernés  avant tout autre chose.