Communiqué ONES: Alerte rouge sur les diplômes!

Alerte rouge sur les diplômes !

Alors que tout semblait plutôt bien parti, l’ONES tire une sonnette d’alarme quant au nouveau référentiel des diplômes d’éducateur spécialisé, assistant de service social, éducateur de jeunes enfants, de conseiller en économie sociale et familiale et d’éducateur technique spécialisé.

Lors de la CPC de novembre 2017, après un long processus de négociations tendues débuté en 2014, un consensus était enfin trouvé autour de la rédaction de nouveaux référentiels pour ces cinq diplômes de niveau 2 du travail social. L’ONES avait dénoncé alors la situation très compliquée pour ce qui concerne la reconnaissance au grade licence de ces diplômes uniquement réservés aux diplômés 2021 et non rétroactifs. Cependant, le contenu même de ces référentiels était plutôt une bonne surprise puisqu’on retrouvait une durée de stage inchangée et même une clarification sur cette fonction ambiguë de coordination qui était plutôt évacuée du diplôme en lui-même et pour laquelle des formations complémentaires étaient préconisées. L’ONES s’était alors satisfaite de ce que le nouveau référentiel du DEES restait centré sur des éléments de pratique et d’accompagnement des usagers.
Fin 2017, les représentants du ministère (DGCS) et de la CPC étaient unanimes pour affirmer que ces documents de travail allaient être confirmés par un texte législatif d’ici février 2018 au plus tard. Nous avons donc été particulièrement étonné de voir passer le printemps sans qu’aucune annonce ne soit faite, d’autant que tous les centres de formations devaient préparer en aveugle leurs rentrée 2018 puisqu’ils ne disposait pas des fameux référentiels !

Finalement, la CPC du 25 mai 2018 a été saisie d’une nouvelle mouture de ces référentiels, faite dans l’ombre et il semblerait bien que les points les plus importants à savoir la durée des stages, la clarification sur la fonction d’éducateur spécialisé et certaines dispositions pour les VAE aient été réécrites ou évacuées du texte!
L’ONES s’insurge contre ces procédés opaques. Pour mémoire, des rédactions particulièrement problématiques de ces référentiels avaient mené à une mobilisation sans précédent des travailleurs sociaux et avait obligé le gouvernement à demander à une députée de venir médiatiser le conflit et proposer de nouvelles solutions. Manifestement, le changement de gouvernement a été l’occasion pour certains lobbyistes de renforcer leur action et d’œuvrer dans l’ombre pour détourner le sens de l’action des professionnels. L’ONES ne laissera pas passer une telle dérive et demande que la version proposée à la CPC soit rendue publique immédiatement. Que cesse enfin ce jeu malsain de réécriture