Educateurs et fonctions publiques

Éducateur spécialisé dans la fonction publique hospitalière

Les assistants socio-éducatifs ont pour mission d’aider les personnes, les familles ou les groupes qui connaissent des difficultés sociales à retrouver leur autonomie, et de faciliter leur insertion. Dans le respect des personnes, ils recherchent les causes qui compromettent leur équilibre psychologique, économique ou social. Ils participent à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet de l’établissement dont ils relèvent ainsi que des projets sociaux et éducatifs. Ils participent à l’élaboration du rapport d’activité du service socio-éducatif.

accéder au Décret n°93-652 du 26 mars 1993 portant statut particulier des assistants socio-éducatifs de la fonction publique hospitalière

Selon leur formation, ils exercent plus particulièrement leurs fonctions dans l’un des deux emplois suivants :

Les éducateurs spécialisés, qui participent, en liaison avec les familles, à l’éducation des enfants ou adolescents en difficulté d’insertion et sont chargés du soutien des personnes handicapées, inadaptées ou en voie d’inadaptation.

Ils concourent à leur insertion scolaire, sociale et professionnelle au moyen des techniques et activités appropriées.

Lorsqu’il n’existe pas de cadre socio-éducatif dans l’établissement, les assistants socio-éducatifs sont placés directement sous l’autorité du directeur.

Accéder au décret n° 2011-661 du 14 juin 2011

Éducateur spécialisé dans la fonction publique territoriale

Les assistants socio-éducatifs exercent des fonctions visant à aider les personnes, les familles ou les groupes connaissant des difficultés sociales, à restaurer leur autonomie et à faciliter leur insertion. Dans le respect des personnes, ils recherchent les causes qui compromettent leur équilibre psychologique, économique ou social. Ils conçoivent et participent à la mise en œuvre des projets socio-éducatifs de la collectivité territoriale ou de l’établissement public dont ils relèvent.

accéder au décret portant statut particulier du cadre d'emplois des assistants territoriaux socio-éducatifs

Les éducateurs spécialisés ont pour mission de participer à l’éducation des enfants ou adolescents en difficulté d’insertion et de soutenir les personnes handicapées, inadaptées ou en voie d’inadaptation. Ils concourent à leur insertion scolaire, sociale et professionnelle.

Les assistants socio-éducatifs principaux peuvent exercer, suivant leur spécialité, des fonctions de direction d’établissements d’accueil et d’hébergement pour personnes âgées. Ils peuvent être chargés de coordonner l’activité des assistants socio-éducatifs.

Accéder au décret n° 2010-329 du 22 mars 2010

Éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse

Les éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse concourent à la préparation et à la mise en œuvre des décisions civiles et pénales prononcées par les juridictions à l’égard des mineurs et des jeunes majeurs.

Ils conduisent des actions d’éducation, d’investigation, d’observation et d’insertion auprès des mineurs délinquants ou en danger et des jeunes majeurs faisant l’objet d’une mesure de protection judiciaire.

Ils participent à l’organisation et à la mise en oeuvre d’actions de prévention auprès des mineurs et des jeunes majeurs. Ils assurent l’accueil des mineurs et de leurs familles.

accéder au décret portant statut particulier du cadre d'emplois des assistants territoriaux socio-éducatifs

Ils conduisent des actions d’éducation, d’investigation, d’observation et d’insertion auprès des mineurs délinquants ou en danger et des jeunes majeurs faisant l’objet d’une mesure de protection judiciaire.

Ils participent à l’organisation et à la mise en oeuvre d’actions de prévention auprès des mineurs et des jeunes majeurs. Ils assurent l’accueil des mineurs et de leurs familles.

Accéder au décret n°2009-1388 du 11 novembre 2009

Ils peuvent, en outre, assurer des fonctions d’enseignement ou d’animation pédagogique.

Sous l’autorité des directeurs des établissements et services de la protection judiciaire de la jeunesse dans lesquels ils sont affectés, ils peuvent exercer leurs activités dans l’ensemble des juridictions, organismes, établissements et services du ministère de la justice et, le cas échéant, dans tous les organismes publics où se déroulent des actions relevant des missions définies au présent article.